Nombre de recruteurs: 1743
Emplois actifs: 242
jeudi, 17 novembre 2016 10:15

Devenir community manager

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Poste clé pour toute entreprise qui entend développer son activité grâce à internet, le métier de community manager offre de nombreuses perspectives pour les initiés du web.

Le community manager fait partie de ces nouveaux métiers qui se sont développés avec l'essor d'internet. Littéralement parlant il s'agit d'un animateur de communauté web autrement dit d'une personne qui intervient sur les réseaux sociaux et autres forums interactifs au nom de son entreprise. Il peut aussi être désigné par d'autres intitulés de poste comme « chargé de communication web », « animateur de réseaux sociaux » ou encore « social media manager ». Dans tous les cas, l'image stéréotypée du geek – comprenez un fan des nouvelles technologies – payé pour surfer sur Facebook et Twitter ne rend pas justice à ce métier beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît.

Le community manager est en effet un ambassadeur numérique de sa société. En tant que tel, sa mission est d'accroître la notoriété de l'entreprise, d'augmenter et de fidéliser ses clients mais aussi, et plus largement, de gérer la relation client et de travailler la marque employeur, c'est-à-dire l'identité et l'image de la société.

Une veille de chaque instant

Pour ce faire, le travail du salarié se décline en plusieurs tâches. Il doit tout d'abord faire connaître l'entreprise sur internet, ce qui passe par une recherche des communautés web qui peuvent avoir un lien avec la marque, puis par une intégration progressive en leur sein. Le community manager doit ensuite animer cette communauté en lançant des sujets, en veillant à la qualité des réponses et en fidélisant les internautes à travers des événements on line. C'est donc toute une stratégie de communication web qu'il doit se charger de mettre en œuvre.

Ce plan de bataille digital doit définir des objectifs, la fréquence des messages publiés sur internet ainsi que leur contenu et leur orientation ou encore planifier une campagne de parrainage. Une tâche qui se complique dans le temps, les phénomènes de mode étant particulièrement changeant sur la Toile. Le community manager peut, par ailleurs, être amené à gérer également une plateforme spécifique – comme un blog associé au site commercial de l'entreprise – dont il doit alors assurer le développement technique et fonctionnel.

Le suivi de ces communautés représente, enfin, une part importante du travail de ce salarié. Pour mener à bien sa mission, il doit ainsi effectuer une évaluation continue de ce réseau de liens sociaux numériques qu'il est parvenu à tisser, dans l'objectif de pouvoir anticiper et s'adapter aux tendances.

Maîtrise des outils de communication internet, goût du contact mais aussi capacité à ressentir les nouveaux besoins sont alors nécessaires pour exercer le métier de community manager.

Repères

  • la formation :

Il est possible de devenir community manager en passant par un BTS en management, un BTS technico-commercial ou bien un DUT en gestion administrative et commerciale. Toutefois, les recruteurs privilégient les profils d'études supérieures (bac+5 en général) dans les domaines du marketing, de la communication ou du journalisme.

  • le salaire :

Le salaire moyen du community manager est d'environ 35 000 € par an, sachant qu'en fonction des entreprises il peut varier dans une fourchette comprise entre 26 000 et 40 000 € annuels.

  • secteurs :

Le community manager exerce son métier au sein du pôle marketing de grandes entreprises. Il peut aussi travailler pour des start-up qui se servent d'internet pour se développer ou encore pour des agences de communication spécialisées.

Lu 420 fois