Nombre de recruteurs: 1805
Emplois actifs: 266
lundi, 06 août 2012 11:00

Rédiger un CV : Les rubriques incontournables.

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Les rubriques incontournables du CV. Votre identité : quelques conseils...

Les informations personnelles.

Ces informations sont généralement situées en haut à gauche.

Le nom et prénom sauf processus anonyme. S’il peut y avoir confusion sur votre patronyme (Louis Martin par exemple), vous pouvez l’écrire en majuscules. L’âge doit être apparaitre et non la date de naissance. Les coordonnées téléphoniques, postales et email. Précisez également si vous avez le permis de conduire.
La nationalité et la situation familiale peuvent aussi figurer, mais cette spécificité française n’est pas obligatoire. Idem pour la photo, surtout si elle ne vous met pas en valeur ! Toutes ces informations ne doivent pas être utilisées par le recruteur pour vous écarter de sa sélection.

Le titre du CV.

C’est en quelque sorte l’accroche de votre CV. Il peut s’agir de l’intitulé d’un poste (directeur marketing) ou d’un département (Direction de la communication).

Les expériences professionnelles.

Ce sont les informations les plus importantes de votre CV. Il faut donc les mettre en avant. Les informations `à faire paraitre sont les suivantes :

  • date de l’expérience, en partant de la plus récente à la plus ancienne.
  •  L’intitulé du poste en détaillant entre deux à quatre missions par poste.
  • La taille dépendra de l’importance que vous souhaitez donner à votre expérience et surtout si c’est en rapport avec le poste visé.
  •  Le nom de l’entreprise.
  •  La ville ou le pays si nécessaire.
  •  Le type de contrat (facultatif) 

 

La formation.

Tout comme pour les expériences professionnelles, il faut commencer par la plus récente. Seuls les diplômes significatifs doivent paraitre en prenant soin d’inscrire le nom et le lieu de l’école où vous les avez obtenus. Inutile de remonter jusqu’au bac si vous avez un master. Cette rubrique sera placée avant les expériences professionnelles si vous êtes un jeune diplômé. Dans ce cas, vous pouvez mettre en avant des compétences acquises au cours de stages ou d’emplois saisonniers.

Langues et informatique.

A l’heure de la mondialisation, la pratique d’une ou plusieurs langues étrangères est devenue quasiment indispensable. N’oubliez pas de mentionner votre niveau de pratique, ainsi que d’éventuels séjours à l’étranger. La maîtrise de l’outil informatique est aussi à signaler. Ces informations sont indispensables surtout si le poste visé nécessite ce type de connaissances.

Les expériences extra-professionnelles.

En plus des tests de personnalités, c’est dans cette partie du cv que le recruteur peut dénicher d’autres informations utiles sur votre personnalité. Certains détails puisés dans cette rubrique peuvent faire la différence. Etre bénévole dans une association ou capitaine dans une équipe de basket peut ainsi être interprété comme un certain sens des responsabilités et du partage.

Les informations personnelles.

Ces informations sont généralement situées en haut à gauche.

Le nom et prénom sauf processus anonyme. S’il peut y avoir confusion sur votre patronyme (Louis Martin par exemple), vous pouvez l’écrire en majuscules. L’âge doit être apparaitre et non la date de naissance. Les coordonnées téléphoniques, postales et email. Précisez également si vous avez le permis de conduire.

La nationalité et la situation familiale peuvent aussi figurer, mais cette spécificité française n’est pas obligatoire. Idem pour la photo, surtout si elle ne vous met pas en valeur ! Toutes ces informations ne doivent pas être utilisées par le recruteur pour vous écarter de sa sélection.

 

Le titre du CV.

C’est en quelque sorte l’accroche de votre CV. Il peut s’agir de l’intitulé d’un poste (directeur marketing) ou d’un département (Direction de la communication).

 

Les expériences professionnelles.

Ce sont les informations les plus importantes de votre CV. Il faut donc les mettre en avant. Les informations `à faire paraitre sont les suivantes :

  • date de l’expérience, en partant de la plus récente à la plus ancienne.

  • L’intitulé du poste en détaillant entre deux à quatre missions par poste.

La taille dépendra de l’importance que vous souhaitez donner à votre expérience et surtout si c’est en rapport avec le poste visé.

  • Le nom de l’entreprise.

  • La ville ou le pays si nécessaire.

  • Le type de contrat (facultatif)

 

La formation.

Tout comme pour les expériences professionnelles, il faut commencer par la plus récente. Seuls les diplômes significatifs doivent paraitre en prenant soin d’inscrire le nom et le lieu de l’école où vous les avez obtenus. Inutile de remonter jusqu’au bac si vous avez un master. Cette rubrique sera placée avant les expériences professionnelles si vous êtes un jeune diplômé. Dans ce cas, vous pouvez mettre en avant des compétences acquises au cours de stages ou d’emplois saisonniers.

 

Langues et informatique.

A l’heure de la mondialisation, la pratique d’une ou plusieurs langues étrangères est devenue quasiment indispensable. N’oubliez pas de mentionner votre niveau de pratique, ainsi que d’éventuels séjours à l’étranger. La maîtrise de l’outil informatique est aussi à signaler. Ces informations sont indispensables surtout si le poste visé nécessite ce type de connaissances.

 

Les expériences extra-professionnelles.

En plus des tests de personnalités, c’est dans cette partie du cv que le recruteur peut dénicher d’autres informations utiles sur votre personnalité. Certains détails puisés dans cette rubrique peuvent faire la différence. Etre bénévole dans une association ou capitaine dans une équipe de basket peut ainsi être interprété comme un certain sens des responsabilités et du partage.

Lu 11821 fois Dernière modification le lundi, 06 août 2012 14:39