Nombre de recruteurs: 1878
Emplois actifs: 216
lundi, 26 décembre 2016 07:30

Trac : la visualisation positive

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Main moite, bouche sèche, palpitations… On a tous un jour ressenti les effets du trac avant de passer un examen ou d'animer une réunion. Normal : il paraît que c'est une histoire d'hormones ! Pour vaincre les mauvais tours que nous jouent l'adrénaline et ses copines, on peut alors miser sur la méthode Coué…

Comment faire ?

Premier point important : acceptez votre trac. Ce stress de la performance est une réaction physique tout à fait naturelle que même les comédiens les plus aguerris ressentent avant chaque entrée en scène. Cette réaction témoigne en quelque sorte de votre implication et de votre aptitude à vous mobiliser. Ceci étant, l'appréhension ne doit pas se transformer en peur obsessionnelle de l'échec. Plutôt que de vous convaincre que vous allez tout rater, consacrez plutôt votre trop-plein d'énergie et votre excitation à visualiser positivement la scène que vous allez vivre. « Tout va bien se passer, je serai concis, clair, souriant, je saurai convaincre mon auditoire, je répondrai avec à propos aux questions… » Quelques instants avant d'entrer en scène, isolez-vous dans un endroit calme et énoncez à haute voix les points positifs qui vous semblent essentiels : de nombreux psychologues, à commencer par le célèbre Émile Coué, ont prouvé le pouvoir très constructif de l'autosuggestion…

Lu 981 fois
Plus dans cette catégorie : « Soigner sa présentation