Nombre de recruteurs: 1878
Emplois actifs: 216
mercredi, 16 mars 2016 08:09

L'art de la formulation

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Conclure une lettre de motivation est un casse-tête permanent pour les demandeurs d'emploi. La langue française comporte en effet de nombreuses formules de politesse qu'il convient de savoir choisir en fonction des situations, au risque de faire preuve d'irrespect sans le vouloir.

Une lettre de candidature professionnelle ne peut pas se conclure de façon familière. Évitez les expressions du genre « Mes meilleurs sentiments », qui implique une certaine proximité, de même que l'habituel « Cordialement » qui sous-entend que les deux interlocuteurs traitent d'égal à égal. À l'inverse, il ne faut pas tomber dans l'obséquiosité. Le recruteur pourrait être agacé par votre « grande considération » ou votre « profond respect ».

Pour éviter toute bévue, il est plus prudent de rester sobre et classique. Après avoir assuré votre destinataire de votre disponibilité pour un entretien, vous pouvez par exemple conclure : « Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sincères salutations. » Des tournures équivalentes telles que « mes salutations distinguées » ou « l'assurance de ma considération », sont également possibles.

À noter : si le courrier est adressé à Madame, pensez à ne pas laisser Monsieur dans votre formule de politesse !

Lu 1490 fois