Nombre de recruteurs: 1899
Emplois actifs: 219
mercredi, 16 mars 2016 08:12

Le mail de motivation

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La traditionnelle lettre de motivation expédiée par La Poste avec votre CV laisse désormais souvent la place à un courrier électronique. Un outil simple et attractif mais qui demande de la rigueur.

Les deux atouts de la candidature électronique sont un gain de temps et d'argent. Néanmoins, il arrive fréquemment que la simplicité de cet envoi pousse les demandeurs d'emploi à commettre des imprudences en matière de présentation. C'est notamment le cas avec la lettre de motivation.

Il est ainsi possible de rédiger ce document sur un logiciel de traitement de texte quelconque, puis de l'insérer en pièce jointe au mail, avec votre curriculum vitae. Dans cette hypothèse, la lettre de candidature ne comporte pas de spécificité particulière par rapport à celle que vous enverriez par La Poste. En revanche, certains choisissent de l'intégrer directement au corps du message. Il faut alors redoubler de prudence.

Une question de dosage

Toute la difficulté consiste en effet à mêler habilement le langage formel dont doit user tout demandeur d'emploi pour s'adresser à un potentiel employeur, avec la spontanéité et la familiarité usuelles du courrier électronique. Pas facile de s'y retrouver !

Avant de vous atteler à la rédaction de ce texte, pensez tout d'abord que la plupart des recruteurs utilisent des boîtes de messagerie permettant de visualiser le début des courriels. Dans cette optique, il est donc impératif de choisir vos mots avec soin. Ne perdez pas de temps à répéter l'objet – clair et percutant – de votre mail, mais privilégiez une accroche directe mettant en avant votre expérience ou votre qualification, telle que : « Récemment diplômé en… » ou « Après deux ans comme… ».

Dans le même objectif, votre message doit contenir certains mots clés qui feront sens pour le recruteur et qui se retrouvent le plus souvent dans l'annonce d'emploi ou sur le site internet de l'entreprise. Plutôt que d'alourdir votre texte avec des formules passe-partout, concentrez-vous sur vos principales réussites et résultats récents ainsi que sur votre méthode pour y parvenir. Le tout dans un esprit de synthèse. Un mail de motivation doit être efficace et concis : il ne comporte qu'une quinzaine de lignes dans l'idéal, à l'inverse d'une lettre traditionnelle qui court généralement sur une page.

Afin de susciter une réponse, vous pouvez conclure ce message en suggérant à votre destinataire de vous rencontrer à l'occasion d'un entretien. Par ailleurs, si les formules classiques de politesse semblent davantage attachées au format papier, mieux vaut trop de forme que de désinvolture ! Optez, dès lors, pour une tournure sobre mais respectueuse. Enfin, en dessous de votre signature, pensez à ajouter toutes vos coordonnées, même si elles sont déjà reportées sur votre CV.

Les éléments clés

  • votre adresse : hors de question d'envoyer une lettre de candidature à partir d'une adresse électronique comportant un sobriquet rigolo réservé à un usage privé. Au contraire, si vous disposez d'un mail associatif ou de groupement professionnel reconnaissable par l'employeur, n'hésitez pas !
  • l'objet du message : déterminant, il peut conditionner un clic vers la corbeille ou la lecture. Adaptez-le à la situation : la référence de l'annonce, le titre du poste recherché par un cabinet de recrutement, votre expertise phare dans le cas d'une candidature spontanée ou encore le nom de votre contact si vous êtes recommandé.
  • relecture : écrivez toujours votre message au « brouillon » et traquez les fautes d'orthographe avant d'indiquer le nom de votre destinataire et d'envoyer votre mail.
Lu 2148 fois
Plus dans cette catégorie : « L'art de la formulation